La lithothérapie n’a pas besoin de source scientifique : comment ça marche ?

Les passionnés de lithothérapie vous le diront : cette forme de médecine non conventionnelle n’a pas besoin de source scientifique

Elle repose avant tout sur un système de croyances. C’est une approche spirituelle, qui consiste à attribuer des vertus particulières aux pierres fines.

Il serait, dans tous les cas, faux de crier au “mensonge”. 

La réalité est bien plus complexe, et bien plus riche que ça. Le rôle particulier attribué aux pierres sur le plan physique et psychologique jouit d’un large héritage historique. Il découle de nombreux témoignages, dont certains s’avèrent très récents.

Mais alors, comment ça marche ? Quels repères peut-on trouver, à défaut de sources scientifiques ? Ces questions sont fascinantes : voilà donc quelques éléments de réponses…

La science est-elle incompatible avec la lithothérapie ?

Avant tout, il est important de préciser que la “science” est un concept parfois mal compris, ou mal utilisé.

En effet, les scientifiques ne cherchent pas une vérité absolue. Au contraire, la connaissance peut toujours évoluer. Ce qui semblait indéniable hier peut devenir caduque aujourd’hui. 

Tout cela demande une certaine modestie, et une ouverture d’esprit.

D’ailleurs, il n’y a pas qu’une seule manière d’observer le monde et d’en comprendre les phénomènes. Lorsqu’on parle de “source scientifique”, on pense généralement à l’approche conventionnelle. On fait référence à la science occidentale.

Pourtant, il existe de très nombreuses approches.

En Chine, certaines techniques thérapeutiques sont très différentes de ce qui se pratique dans les cabinets et hôpitaux français classiques. Elles ont d’ailleurs été importées par certains experts. 

Mais quelles sont ces techniques ?

Une croyance alternative très répandue : l’acupuncture

On peut citer la fameuse acupuncture. 

C’est surtout au sein des pays asiatiques qu’elle rencontre un grand succès, mais elle existe aussi en occident.

Les praticiens qui ont recours à cette méthode utilisent principalement des aiguilles

Leur application sur la peau permet de favoriser la circulation des énergies en ciblant certaines zones problématiques (source).

Nous n’entrerons pas dans les détails. Mais il faut retenir que contrairement à ce qui se fait en médecine “conventionnelle”, l’acupuncture consiste à donner une grande importance aux énergies

L’idée d’harmonie et d’équilibre, selon une approche holistique, est primordiale. Autrement dit, notre corps devrait former un tout harmonieux pour fonctionner au mieux.

La lithothérapie montre des grandes similitudes avec cette forme de médecine non conventionnelle. Voilà ce qu’il est important de savoir sur son fonctionnement…

La lithothérapie : comment ça fonctionne ?

Croire au pouvoir des pierres, ce n’est pas croire en la magie. 

Comme en acupuncture, ce sont les énergies et leurs flux qui sont mis en avant. 

En effet, selon les spécialistes de cette thérapie alternative, les minéraux de valeur, ou pierres fines, émettent des vibrations particulières. Ces vibrations entrent en résonance avec les centres d’énergie qui assurent l’équilibre de notre corps

Les effets produits sont à la fois psychologiques et physiques. Par exemple…

Sur le plan psychologique…

  • Certaines roches, le lapis lazuli par exemple, ont la réputation d’apaiser un individu. La fréquence particulière de ses vibrations invite à la détente. C’est aussi le cas du quartz rose, qui joue un grand rôle dans la gestion des émotions.
  • D’autres pierres fines, au contraire, invitent à l’action. Non pas à la violence, bien sûr, mais à la détermination. C’est le cas du fameux oeil de tigre. Ce minéral entretient un lien symbolique avec l’animal qui lui a donné son nom. On peut aussi citer l’agate rouge, qui contribue au dépassement de soi.

Sur le plan physique…

  • On attribue à la pierre de lune la capacité de booster la fertilité. Ainsi, elle serait en mesure d’aider les couples à avoir un enfant.
  • La citrine et l’azurite ont des vertus sur le plan dermatologique, selon certains témoignages.
  • La fabuleuse pierre de jaspe, d’un rouge étourdissant, viendrait favoriser la circulation du sang.

Cela voudrait-il dire que la lithothérapie peut remplacer la consultation d’un spécialiste ?

Non. Si vous rencontrez des problèmes importants, il reste nécessaire de s’adresser à votre médecin

Mais cela ne signifie pas que la lithothérapie est une supercherie. Voilà pourquoi.

Les croyances populaires : la tension entre rationalité et irrationalité 

On pourrait penser que l’esprit humain est naturellement rationnel. Dans un monde où la technologie fait – presque la loi – le calcul semble prendre le pas sur la foi et l’intuition. 

Mais ce n’est pas si simple que ça. 

Malgré ses voyages sur la lune et sa capacité à créer des univers virtuels, l’être humain garde son cerveau reptilien. 

Cette partie de notre organe cérébrale est le siège des compulsions (source). Elle provoque notamment ce qu’on appelle les troubles obsessionnels compulsifs

Avez-vous déjà évité les lignes au sol quand vous marchiez ? Ou déjà eu peur d’entrer dans un cimetière pourtant très calme ? Vous êtes-vous déjà surpris à espérer qu’une prière ou un vœu règle vos problèmes ?

Dans ces moments-là, votre cerveau reptilien a pris le dessus. C’est votre propension à la superstition qui a gagné du terrain. Cela ne fait pas de vous un(e) imbécile, ou une personne faible. Non. Vous êtes tout simplement un être humain.

Les croyances et les superstitions : de véritables repères

En réalité, tout ne s’explique pas. Comment expliquer qu’un homme, comme c’est déjà arrivé, puisse gagner deux fois le gros lot à la loterie ? Par quel miracle des gens guérissent-ils d’un cancer, alors que tous les médecins avaient jeté l’éponge ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le monde a encore sa part de mystère. Nos vies supposent régulièrement des interrogations sur le fonctionnement du monde.

C’est pourquoi la spiritualité reste un besoin primordial. Mais que veut dire ce mot, exactement ? Il désigne en réalité un phénomène fascinant…

La spiritualité : notre rapport à l’invisible

La spiritualité renvoie étymologiquement à… l’esprit. À l’invisible.

Issu du latin “spiritus” (source), cela correspond à tout ce qu’on ne peut pas voir et/ou toucher. C’est ce qui relève du domaine de l’invisible.

Soyons clairs : nous n’avons pas tous le même niveau de spiritualité.

  • Il y a ceux qui se contentent de ne pas savoir. Ils acceptent (ou non) les événements et les surprises, sans chercher à les comprendre ou à les expliquer.
  • Il y a ceux qui ont, disons, un début de foi. Selon eux, il y a une force supérieure, un sens caché. Mais ils ne vont pas forcément plus loin dans leur raisonnement.
  • Certains se tournent vers la religion, de manière plus ou moins prononcée. Ils adhèrent à un système de croyance précis, dans lequel ils puisent.
  • D’autres encore vont se focaliser sur un rapport particulier à la nature. À ses énergies, à son harmonie, à sa force.

Bien sûr, un universitaire bondirait devant cette liste, tant elle est simpliste. En effet, il existe des gens à la fois religieux et sensibles à la nature, par exemple. 

Aussi, et c’est ce qui s’avère passionnant, même le plus pragmatique des êtres humains peut soudainement perdre ses repères et s’en remettre à des croyances superstitieuses.  

Pour simplifier, il est important de ne pas s’arrêter à l’alternative vérité/mensonge.

Rares sont ceux qui iraient dire – et heureusement – à un dignitaire religieux qu’il “ment”. 

Alors pourquoi oserait-on le faire pour d’autres formes de spiritualité

Qu’est-ce qui rendrait la lithothérapie moins “crédible” qu’une autre croyance ? 

La lithothérapie : une croyance qui a mauvaise réputation ?

En réalité, il n’y a pas plus de raisons de critiquer un passionné de lithothérapie qu’une personne pratiquant sa religion.

Dans les deux cas, ce serait une preuve d’intolérance

Tant que la personne ne veut pas imposer sa manière de penser, de percevoir le monde… pourquoi la pointer du doigt ?

Ce qui est sûr, c’est que pour certain(e)s, la lithothérapie fait partie du quotidien. On peut lire des ouvrages très sérieux sur le sujet

Heather Askinosie a par exemple fait paraître Cristaux et rituels quotidiens. Elle y explique comment les pierres fines rythment ses journées. Apparemment, les minéraux l’aident en permanence. Elles lui permettent de trouver un équilibre intérieur.

Alors pourquoi la critiquerait-on ? Pourquoi l’accuserait-on de mentir

Ce qui est sûr, c’est que nous n’encourageons pas cette attitude. Il est primordial que chacun puisse cultiver sa vision personnelle de l’univers

Mais nous avons tenu à comprendre pourquoi la lithothérapie était aussi souvent décriée… Voilà ce que nous avons découvert.

La lithothérapie : une forme de spiritualité malmenée par les vendeurs

Les religions ont un large passif culturel. Que ce soit à travers les textes sacrés ou les traditions orales, elle a une sorte de “cachet historique”. 

C’est moins le cas pour la lithothérapie. Même si les êtres humains entretiennent un rapport spirituel aux pierres depuis la nuit des temps, la pratique n’a pas connu la même uniformisation

Et certains vendeurs peu scrupuleux en ont tiré profit. Il faut faire attention :

  • À ceux qui promettent des effets immédiats en portant un bijou en pierre fine.
  • À ceux qui garantissent une guérison totale rien qu’en utilisant les minéraux de valeur.
  • Et même aux faussaires, qui vendent une roche pour une autre !

C’est notamment à cause de ces comportements malveillants que la lithothérapie suscite autant de perplexité. 

Pierre & Lune : le souci de l’honnêteté 

Chez Pierre & Lune en tout cas, nous ne vous promettons jamais monts et merveilles…

… Ou alors des merveilles esthétiques ! Car oui, les pierres semi-précieuses (appelées désormais “fines”) sont vraiment belles. Nos artisans, d’ailleurs, font en sorte de les rendre plus admirables encore. Un travail de polissage et de façonnage vient sublimer ces roches naturelles.

Mais nous considérons que la dimension spirituelle vous appartient.

Nous consacrons régulièrement des articles à la lithothérapie pour vous informer. Pour vous renseigner sur les vertus, les spécificités qu’on attribue à ces jolies pierres

Chacun aura alors son propre rapport à cette forme de médecine non conventionnelle. Certains iront “jusqu’au bout”, en transformant la pratique en passion. D’autres auront simplement une petite pensée ponctuelle pour ce joli bracelet en pierre de lune qui brille à leur bras.

Il n’y a en fait aucune règle en la matière. Et c’est aussi pour ça que les sources scientifiques sont peu utiles. Tout ce qui touche à l’invisible échappe, par essence, aux principes qui régissent le visible

La lithothérapie : au final, est-ce que cela fonctionne vraiment ?

Si nous avons bien présenté les choses jusqu’ici, vous devriez comprendre qu’il n’y a pas de réponse à cette question.
On ne peut que s’en remettre à la nuance. À la multiplicité des possibilités. 

Pour certain(e)s, la lithothérapie n’aura absolument aucun intérêt. Pour d’autres, ce sera l’expérience de toute une vie

Dans le cas de ces derniers, on peut dire que cela fonctionne. Non pas dans le sens où les effets seraient visibles et prouvés. Mais parce que les pierres fines contribuent à leur bien-être.

Dès lors, une fois qu’on s’est méfiés des imposteurs bien sûr, la “vérité” n’a plus la même importance. Chacun est en droit d’aborder la vie à sa manière, sans rendre des comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.