Les pierres de jaspe : vertus, couleurs et signification.

Le jaspe est une pierre vraiment étonnante. Il en existe de très nombreuses variantes. Difficile de rester de marbre devant tout ce panel de beauté. Et ce n’est pas tout : ce minéral a aussi une longue histoire

Oui, on connaît le jaspe depuis longtemps. Il s’inscrit dans de très nombreuses traditions. On le raconte autant qu’on le porte, depuis des millénaires. Partez donc à la découverte de cette pierre dont la “garde-robe” semble inépuisable. Nous avons réuni nos sources les plus fiables pour percer une partie du mystère.

Voici donc tout ce que vous devez savoir sur l’une des pierres fines les plus fascinantes, aussi bien visuellement que dans le domaine de la lithothérapie… 

La pierre la plus connue : le jaspe rouge (bréchique)

Parmi les pierres de jaspe, celle de couleur rouge est particulièrement réputée. Il suffit d’un regard pour comprendre cette popularité. Elle est tout simplement magnifique. De fines brèches traversent son manteau de caractère. Sa force esthétique rappelle un peu les volcans – on peut aussi parler d’une roche aux allures sanguines

Mais son intérêt ne s’avère pas seulement esthétique. Dans le domaine de la lithothérapie, elle tient une place importante. On lui attribue des pouvoirs… tout particuliers.li

Quelles sont les vertus et propriétés du jaspe rouge en lithothérapie ?

Indéniablement, le jaspe rouge est un minéral de caractère. Sa robe rouge aux nuances noires donne un aperçu immédiat de sa puissance. Certains attribuent d’ailleurs à cette merveille des vertus aphrodisiaques. Elle serait en mesure de stimuler le désir sexuel.

Heather Askinosie, dans son ouvrage Cristaux et rituels quotidiens, explique que cette pierre est en mesure de juguler les tracas de l’esprit. C’est aussi pour ça qu’elle contribue au désir : quand l’esprit est plus calme, le désir charnel peut mieux s’installer. Dans la même veine, le jaspe rouge apporterait une certaine vitalité. Un regain d’énergie. Il s’agit de puiser une force issue de la terre.

Sans surprise dès lors, on relie ce minéral au chakra racine. Ce chakra est fondamental, puisqu’il assure un ancrage dans le monde réel. Il permet une circulation pleine des énergies, créant un indispensable pont entre le psychique et le physique.

Ainsi, le porteur d’un bijou en jaspe rouge, par exemple, serait littéralement plus “terre-à-terre”. Il ne s’agit évidemment pas d’une “magie instantanée”. C’est progressivement et subtilement que la roche, de par ses vibrations, entre en résonance avec l’individu. Les témoignages rapportent alors un gain de confiance en soi, une capacité à mieux se comprendre, se sentir pour affronter le quotidien. 

L’important comme toujours, c’est d’y croire… ou du moins de s’ouvrir à la possibilité. En lithothérapie, il est question d’un lien entre la pierre et l’individu. Des liens de résonance doivent s’établir. Pour que les vibrations atteignent efficacement le porteur d’un bijou par exemple, il doit être prêt à les recevoir. 

Bien sûr, il restera toujours des sceptiques. Nous n’avons d’ailleurs pas à vous dire ce qu’il faut croire ! Toujours est-il qu’en étudiant les textes anciens ou les monographies historiques

… on réalise à quel point le jaspe rouge fascine depuis toujours.

Les bracelets en jaspe rouge : des bijoux chargés d’histoire

La place toute spéciale que certains accordent au jaspe rouge dans leur quotidien s’inscrit en effet dans une tradition séculaire, pour ne pas dire millénaire. On trouve des bijoux obtenus à partir de cette pierre dans de nombreux mythes. Nous avons réuni pour vous quelques exemples. Certains devraient considérablement vous intriguer ! Et qui sait, peut-être que cette pierre va finir par vous fasciner ? 

Le jaspe rouge : déjà essentiel en Égypte antique, synonyme d’immortalité 

Dans son Initiation aux Livres des morts Égyptiens, l’anthropologue Fernand Schwarz fait au lecteur une révélation étonnante. À l’occasion des rituels destinés à assurer l’éternité d’un défunt, on utilisait parfois du jaspe rouge. Il explique que les embaumeurs faisaient porter un nœud isiaque réalisé à partir de cette pierre aux momies.

Un “noeud isiaque”, c’est un noeud symbolisant Isis. Selon les croyances perpétuées à cette époque, cette déesse pouvait donner l’immortalité. Ainsi, la relique en jaspe avait pour “mission” de renouveler le sang du mort… pour toujours. Vous le voyez : le lien entre cette pierre fine et l’idée de vitalité, de puissance remonte à des millénaires.

D’ailleurs, comme on le verra plus tard, le jaspe est encore aujourd’hui mis en lien avec la circulation sanguine.

Une pierre que les Grecs associaient déjà à la terre

Les Égyptiens ne sont pas les seuls à avoir inscrit le jaspe rouge dans la tradition universelle. Vous allez une fois de plus constater que certaines croyances actuelles résonnent avec des traditions universelles et intemporelles.

Dans son Petit livre des pierres de soin au féminin (source), Catérina Zita explique que cette splendeur rouge était associée à Gaïa. Et savez-vous de quoi Gaïa était la déesse ? De la terre, justement. 

Les plus sceptiques face à la lithothérapie reconnaîtront sans doute à quel point les esprits se rencontrent ici. L’idée d’ancrage se trouve corrélée au fameux minéral dans de nombreux mythes. Il s’agit de rester, d’être connecté aux entrailles de la planète. 

Une renommée aussi dans la tradition chrétienne

Rarement une pierre fine n’a fait couler autant d’encre en effet. Toujours selon Catérina Zita, le jaspe rouge a une forte valeur symbolique dans la tradition judéo-chrétienne.

Certaines croyances vont jusqu’à considérer que le sang du Christ a donné forme à ce mystérieux spécimen géologique. Ainsi, on découvre dans quelques récits médiévaux son statut de “pierre du martyr”. Elle serait gorgée de la force du sacrifice, ce qui lui confère un prestige particulier.

Pour rappel, le sang occupe une place centrale dans le réseau des croyances religieuses médiévales. Le fameux “Graal” devait contenir le celui du Christ. Et si c’était le jaspe que les Chevaliers de la Table Ronde cherchaient, finalement ? Bon, là, nous allons un peu loin. Bien sûr. Mais définitivement, cette pierre fine a de quoi transporter l’esprit !   

Le jaspe rouge : entre histoire et légendes

Quoi qu’il en soit, nous n’avons pas pour intention de trancher. Nous ne cherchons pas à distinguer le “vrai” du “faux”. En effet, chacun doit être libre d’adhérer à certaines croyances. Si nous tenons à vous présenter ces histoires, c’est pour vous montrer que la lithothérapie a de profondes racines historiques. On utilise le terme en tant que tel depuis le XXe siècle seulement… mais les principes s’avèrent quasiment intemporels. 

D’ailleurs, il est intéressant d’observer une sorte de culture commune autour du jaspe, qui transcende les siècles et les religions. D’une certaine manière, l’imaginaire monothéiste et les anciens mythes polythéistes trouvent ici l’une de leur… pierre angulaire.

Dans tous les cas, la dimension symbolique est puissante. La question de l’enracinement est immanente. On la retrouve comme centre névralgique des récits qui mettent le jaspe à l’honneur. 

Sur le plan pratique, cela s’est traduit par l’utilisation du jaspe dans la confection de certaines armes. Car ce minéral est aussi connu pour sa résistance. Sa fermeté. 

Et il n’a pas fini de vous étonner ! Vous allez maintenant le découvrir en d’autres couleurs tout aussi captivantes…

Car oui, rappelons-le, le jaspe rouge n’est qu’une déclinaison parmi d’autres. Beaucoup d’autres…

Le jaspe dalmatien : une pierre, cette fois-ci, blanche et noire

Dalmatien… le nom de cette variété vous rappelle les fameux 101 chiens du dessin animé ? C’est normal ! Le jaspe dalmatien n’aboie pas, certes. Mais il a les mêmes caractéristiques esthétiques, avec sa robe blanche et noire. Faites attention à ce que Cruella ne vienne pas voler votre bijou !

Plus sérieusement, cette pierre fine a vraiment une apparence unique. Elle semble se vêtir d’un “motif naturel”, ponctué de tâches noires caractérisées. Elle se prête à la confection de bijoux vraiment originaux. Les colliers à perle, par exemple, peuvent étourdir par un jeu d’alternance tout à fait atypique. Mais alors, qu’en est-il des pouvoirs qu’on lui confère ? Que nous dit la lithothérapie à son sujet ? 

Quelles sont les vertus du jaspe dalmatien ?

On associe le jaspe dalmatien au chakra racine. Autrement dit, il permet de mieux s’ancrer dans la terre, spirituellement parlant. Les minéraux appartenant à cette catégorie lithothérapeutique permettent de reprendre confiance en soi. De retrouver une certaine stabilité émotionnelle. On retrouve la même idée que pour le jaspe rouge.

D’un point de vue physique, on dit que le jaspe dalmatien permet de tonifier l’ossature et les muscles. Il est aussi question d’une facilitation de la circulation sanguine.

Le jaspe paysage : une pierre de couleur brune

Le jaspe paysage a une apparence aussi familière que curieuse. Elle renvoie à l’imaginaire du désert et des steppes. Des lignes noires traversent son brun caractéristique, lui plutôt clair.

Cette pierre s’avère idéale pour confectionner des bijoux de caractère. Son apparence hétérogène permet des créations à façade franchement riche. Que ce soit pour un bijou homme ou femme, il offre un large panel de possibilités aux artisans.  

Et sur le plan de la lithothérapie, alors ? Que peut-on dire des vertus de ce jaspe ?

Quelles sont les vertus du jaspe paysage ?

Les bienfaits du jaspe paysage renvoient à ses propriétés géologiques particulières. En effet, c’est une variété particulièrement ferme. C’est une pierre dure. Sans surprise, on la dit propre à donner de la force, celle d’avancer, d’oser, d’entreprendre. Il ne s’agit de pas de se renfermer, non. Mais d’être suffisamment solide pour entrer dans l’arène.

Le jaspe paysage fait donc partie de ces pierres qu’on rattache à l’action. Il ne s’agit pas pour autant d’avancer “tête baissée”. Au contraire, ce minéral favoriserait la concentration des bonnes énergies pour une approche plus focale et plus saine des choses.

Concernant la santé du corps, on parle toujours de son impact sur la propension du sang à circuler correctement à travers les artères

Le jaspe mokaite : une pierre australienne

Vous le savez sans doute : l’on peut trouver de nombreuses pierres semi-précieuses (fines) en Australie.. Ce pays aux recoins sauvages et arides compte toutes sortes de  gisements. On pense à ceux qui permettent l’extraction d’opale, évidemment. Mais en l’occurrence, c’est du jaspe mokaite dont nous voulions vous toucher un mot. Sa découverte est plus récente. Il n’occupe pas la même place dans les histoires qu’on relaie. Mais il n’en demeure pas inintéressant pour autant. 

Ce qui frappe notamment lorsqu’on admire cette roche, c’est son apparence atypique. Plusieurs reliefs s’offrent au regard, affichant toute une gamme de nuances. Même lorsqu’un artisan est passé par là, le résultat reste surprenant. Les effets sont nombreux et se déclinent en toutes sortes de motifs. Le pendentif est sûrement la pièce qui rend le plus hommage à cette pierre fine. Il permet de garder ses aspérités visuelles quasi intactes. 

Mais alors, que peut-on dire quant à ses bienfaits ?

Quelles sont les vertus et la signification de cette pierre ?

Le jaspe mokaite joue un rôle analogue à celui du jaspe paysage. Tout comme sa “cousine”, cette pierre redonne de la détermination.  Les bijoux qui s’en composent offriraient donc au porteur un regain de pugnacité. Elle a par ailleurs des vertus protectrices.

Encore et toujours, cette variante du jaspe pourrait favoriser la circulation sanguine

Le jaspe kambaba : une pierre verte

Le jaspe kambaba est une pierre dont les couleurs vont du brun au vert en passant par le noir. Ce n’est peut-être pas la pierre fine qui mettra tout le monde d’accord esthétiquement, mais elle reste vraiment intéressante

C’est comme si quelqu’un l’avait peinte de l’intérieur. On retrouve toutes sortes de formes concentriques en son sein. Elle peut donner une allure quasi mystique aux parures qui s’en composent…

Quelles sont les vertus du jaspe vert ?

Encore une fois, ce minéral a un lien avec la confiance. On le dit susceptible d’ouvrir le centre énergétique du plexus solaire. Dès lors, il favorise la circulation des énergies.

Porter un bijou en jaspe vert ou jaspe kambaba pourrait aider à mieux affronter certaines situations. À réunir ses forces intérieures pour braver les menaces extérieures.

On lui confère aussi la capacité de calmer les problèmes dermatologiques.

Les jaspes : une très grande famille

Incroyable, n’est-ce pas ? Le terme “jaspe” renvoie à un très grand nombre de variétés. Cette pierre permet la confection de bijoux magnifiques, aux tons et aux structures multiples.On peut imaginer des parures uniformes, conçues à partir d’une seule variante. Sinon, pourquoi ne pas combiner les déclinaisons, pour créer des contrastes invitant à l’évasion ?

Comme on l’a vu, le panel est étourdissant. Le jaspe dalmatien, avec son air royalement canin, ne ressemble à aucune autre pierre semi-précieuse (fine). Le jaspe vert et ses allures tribales semble renvoyer aux origines de l’humanité Le jaspe mokaite est comme une œuvre d’art réalisée dans les entrailles de la terre. Quant au jaspe paysage, n’est-il pas capable de soulever les reliefs dont il provient ? Et la liste est encore longue !

Au gré de nos recherches, nous avons aussi découvert l’existence des jaspes impériaux. joliment multichromes. Mais aussi des… jaspes sang de dragon, dont l’alliage de rouge et de vert a de quoi faire gambader l’imagination… Ces belles pierres peuvent aussi être grise… ou encore rose…

Au cœur pierreux de toute cette belle “dynastie” minérale, nous avons identifié deux constantes : 

  • La beauté, évidemment. Les différents phénomènes géologiques, jeux de lumière, hasards de la stratification, donnent des résultats éblouissants. Il est parfois difficile de décrire cette roche. Son petit cosmos esthétique la renfle de mystère, quelle que soit sa couleur. 
  • Et le lien, en lithothérapie, avec l’ancrage. Le jaspe est, comme on l’a déjà dit en évoquant sa variante rouge, une pierre d’enracinement. Ses énergies sont immémoriales. Elles viennent du plus profond de la terre

Ainsi, les passionnés de lithothérapie sauront la reconnaître comme une pierre stimulante. Elle permet de trouver son chemin… en réalisant celui qu’on a emprunté jusqu’ici. Celui que l’on foule. Sur le plan physique, c’est un peu plus disparate, mais c’est souvent la circulation du sang qui se trouve “en vedette”. C’est vraiment la pierre du mouvement, celle qui permet de se frayer un chemin dans les artères complexes de l’existence.

Le jaspe : tout un univers de beautés minérales

N’hésitez pas à donner sa chance au jaspe. Que ce soit sous forme brute ou dans le cadre d’une confection bijoutière, il a tant à offrir. Jaspe rouge, jaspe paysage, jaspe impérial… comme on l’a vu, la liste est longue ! Chaque variante a des spécificités esthétiques uniques

Qu’on soit amateur de lithothérapie ou non, on peut reconnaître la place importante que le jaspe tient dans l’histoire. Pour de nombreuses civilisations, ce fut un synonyme de vie. D’énergie

Aujourd’hui encore, il fascine. Ses couleurs contrastées, ses motifs abscons, ont de quoi entretenir le mystère. Sur le plan géologique, on peut évidemment expliquer comment la pierre a pris cette forme. Mais les approches scientifiques ne doivent pas nous empêcher de rêver… non ? 

Alors si vous cherchez une pierre de caractère, toujours surprenante et synonyme de force… ne cherchez pas plus loin ! Le jaspe saura vous satisfaire. Il se trouve à la base de nombreuses confections, et se prête aussi bien à la création de colliers qu’à la fabrication de magnifiques bracelets. En somme, il y en a pour tous les goûts… et de toutes les couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.