Pierre de lune noire : attention aux pierres transformées.

Lorsqu’on fait l’acquisition de pierres fines, sous forme brute ou en bijou, il faut faire attention à certaines arnaques. Parmi les marchands mal intentionnés, certains proposent de la pierre de lune noire. Et pourtant, elle n’existe pas ! 

Grâce à ce petit dossier, vous aurez toutes les informations nécessaires pour repérer les vraies pierres de lune. Car vous méritez ce qu’il y a de meilleur pour vos bijoux ! Évidemment, de notre côté, ce sont des pièces authentiques que nous vous proposons. Quoi qu’il arrive.

Quelles sont les couleurs d’une pierre de lune ?

Afin que vous puissiez mieux connaître cette sublime roche, nous aimerions en préciser les couleurs. Nous nous basons sur des données officielles. Il s’agit des variantes que les géologues ont mis en exergue

La pierre de lune peut généralement se décliner selon les nuances suivantes :

  • Souvent, on la retrouve sous une apparence pâle (certains diront “blanche”) aux reflets bleutés. Cette couleur remporte un franc succès. Elle rappelle les vertus apaisantes de ce minéral. Elle se marie à de nombreux bijoux, aux bracelets en pierre de lune que nous proposons, et épouse toutes sortes de vêtements.
  • Sous sa forme incolore, dite “adulaire”, cette merveille s’avère aussi magnifique. Elle donne lieu à des bijoux d’une beauté toute subtile. Cette adularescence n’empêche pas l’existence de reflets.
  • Vous l’ignorez peut-être, mais la pierre de lune peut aussi être jaune ou orange. Cela lui donne un caractère visuel différent, mais elle garde sa joliesse quintessentielle. Pour les grands amateurs de “l’hécatolite” (son nom scientifique), il y a de quoi varier les plaisirs !

Comme vous le constatez, il n’y a pas de pierre lune au programme. C’est pour une raison simple… 

Une pierre de lune n’est jamais noire

Si une boutique vous propose une pierre de lune noire, alors il faut se méfier. Dans la nature, au cœur des gisements, un tel minéral n’existe pas. Aucun manuel de géologie ne la mentionne. Aucun rapport d’extraction n’en relate la présence.

Oui, selon les morceaux extraits, l’on peut se retrouver face à une roche aux couleurs foncées. Mais cela reste modéré, tendant généralement vers le gris foncé ou encore le marron.

En aucun cas la pierre de lune ne peut être véritablement opaque. Elle n’aura jamais une robe similaire à la tourmaline noire, par exemple. La manière dont elle se constitue dans les entrailles de la terre empêche un tel résultat.

Si malgré tout vous découvrez un article de ce genre, sans la moindre translucidité, soit le vendeur n’est pas bien informé… soit il compte sur le fait que vous ne soyez pas bien informé(e). Il peut en tout cas s’agir d’une pierre naturelle transformée ou d’une fausse pierre. Vous ignorez la différence entre les deux ? Prenons les choses par étape. Voici d’abord ce que vous devez savoir sur la première catégorie…

Attention aux pierres naturelles transformées !

En tant que client, vous avez le droit d’exiger une pierre naturelle gardant son apparence originale. Il y a des standards à respecter, ne serait-ce qu’au regard de la loi. Mais c’est aussi une question de qualité. Les raisons sont multiples :

  • Les connaisseurs de votre entourage risquent de repérer l’erreur. Votre bijou perdra un peu en prestige… Et c’est aussi pour ce qu’elle offre au regard des autres qu’on porte une parure, non ?
  • En lithothérapie, les couleurs jouent un rôle important. Si quelqu’un a teint la pierre, comment savoir si elle a perdu de son énergie, par exemple ? Le principal indice de son “état” n’est plus du tout visible.
  • Au cas où vous décidez de revendre une pierre, cela pourrait poser problème. Un expert risque de ne pas vouloir l’acquérir… pour des raisons évidentes.
  • Dans certains cas, et selon les méthodes employées, la pierre peut perdre en qualité. Les réactions chimiques avec la substance de coloration sont susceptibles de nuire à l’intégrité du minéral.

Vous le constatez : posséder une pierre transformée, teinte, n’en vaut pas la peine. 

Et dans certains cas, le problème s’avère encore plus grave

Attention aux fausses pierres !

Les commerçants sans scrupules vont jusqu’à vendre de fausses pierres. En l’occurrence, on ne parle même pas de ceux qui écoulent des minéraux en les faisant passer pour d’autres. Cette pratique existe, certes, et nous la condamnons. Mais le summum de l’immoralité consiste… à vendre de fausses pierres.

Non pas des pierres de moins bonne qualité, non. Tout simplement des pièces qui ne sont pas des minéraux

Il peut s’agir de pierres synthétiques, par exemple, ou de pierres en verre. Certaines opérations en laboratoire permettent de créer l’illusion. Plus les technologies se précisent, plus il est difficile de distinguer le “vrai du faux”. Et malheureusement, les néophytes peuvent se laisser abuser… Dans ce cas là évidemment, la roche perd une partie de sa splendeur. Et pour ceux qui pratiquent la lithothérapie, ils ne peuvent en espérer aucune vertu… 

En effet, pour rappel, on connecte la lithothérapie aux vibrations des minéraux. Comment imaginer qu’une pierre de synthèse puisse entrer en résonance avec un individu ? Ce serait un peu comme vouloir profiter des vertus d’un stylo ou d’une bouteille…

S’agit-il alors de se baser sur les prix ? Oui et non. En effet, si une pierre fine paraît vraiment trop bon marché… il risque d’y avoir anguille sous roche, littéralement ! Mais certains vont plus loin. Les plus perfides fixent un prix correspondant au vrai minéral. Dans ce cas, le prix est conséquent… mais cela reste une fausse pierre. C’est la même logique que pour ceux qui vendent des faux tableaux au prix d’une œuvre de maître…

La pierre de lune noire : un exemple de fausse pierre fine sur le marché

De notre côté, nous respectons la clientèle jusqu’au bout.

Nous ne vous proposerons jamais de pierre de lune noire, teinte ou fabriquée en laboratoire. Nous attachons une grande importance aux pierres véritables. C’est elles qui se revêtent d’une vraie beauté. Aussi, ceux qui entrent en connexion avec les minéraux méritent ce qui vient des entrailles de la nature.

Nous espérons que ces quelques lignes vous auront éclairé sur certains articles douteux que l’on peut voir grouiller sur Internet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *