Diamants violets : ces diamants les plus rares

Le diamant est une pierre précieuse fascinante, dont le charme naturel en fait un signe d’opulence et de prospérité. Parmi les variantes de cette merveille, on peut trouver des diamants violets dans la nature, mais il s’agit d’ouvrir l’œil car ils comptent parmi les plus rares de tous !

Étincelant d’un pourpre pur et limpide, ce minéral s’avère extrêmement cher, car son extraction est pour ainsi dire exceptionnelle. Faisons le point sur l’une des plus belles manifestations du carbone que l’homme puisse imaginer…

Diamants violets

Le diamant : quelques généralités

C’est à la terre elle-même, aux entrailles de notre planète qu’on doit les diamants. Ils ont des origines immémoriales, remontant à plus de trois milliards d’années, et sont le résultat d’un phénomène géologique complexe. En quelques mots, c’est une forme cristallisée du carbone.

Il a fallu attendre le XVIe siècle pour que ces pierres précieuses soient connues du genre humain. Elles ont d’abord été extraites en Inde, puis l’engouement s’est étendu partout dans le monde. Désormais, c’est un incontournable dans le domaine du luxe, et plus particulièrement de la joaillerie. 

La forme sous laquelle on retrouve les diamants derrière les vitrines des boutiques chics ne peut jamais donner une idée exacte de leur apparence naturelle. Ce sont les produits d’un travail de polissage, on pourrait presque dire de “formatage”, qui les transforme pour leur donner cette allure connue de tous.

Mais quelle est la couleur originale de cette merveille géologique ? Subit-elle aussi des transformations ?

Une pierre précieuse qui en fait voir de toutes les couleurs

Dans sa représentation la plus populaire, le diamant affiche une teinte limpide et transparente. C’est par ailleurs ainsi qu’on le retrouve en général dans la nature. Toutefois, à la suite de phénomènes physiques complexes, cette pierre précieuse peut être trouvée vêtue d’un autre coloris. 

Il faut bien distinguer les diamants “teints”, qui ont subi un travail de coloration en laboratoire… et ceux qui affichent naturellement une autre nuance. Ces derniers sont parfois si rares qu’ils ne peuvent être vendus – ou alors ils appartiennent à des collectionneurs. 

Quoiqu’il en soit, voici quelques exemples de couleurs que notre pierre précieuse peut avoir naturellement :

  • Le diamant vert a de quoi faire vibrer une vente aux enchères. Il prend cette apparence dans des circonstances particulières, suite à une irradiation par l’uranium (source). On peut dire – mais c’est une image – que dans ce cas la pierre a été “naturellement” teinte, sous l’effet du rayonnement, quand elle était encore sous la terre.
  • Le diamant jaune, tout de même plus courant que le vert (mais pouvant rester très cher selon les cas), doit sa nuance “dorée” à la concentration d’azote qui le compose.
  • La variante rouge est une offrande absolument précieuse de la nature, dont l’origine est… accidentelle. En effet, les experts considèrent cette variation comme une “erreur” (très esthétique cela dit) dans la formation de la pierre.
  • Le Bore peut donner aux diamants une magnifique teinte bleue naturelle. Encore une fois, les chances sont moindres, et posséder de tels minéraux ne semble accessible qu’aux richissimes prospecteurs.

Maintenant que nous avons dressé un inventaire non-exhaustif des couleurs naturelles de cette gemme tant convoitée, découvrons plus en détails le diamant violet

Le diamant violet : quelle valeur ?

Le diamant violet a de quoi fasciner. Les rares extractions, menées en Océanie, sont principalement proposées aux enchères. Seuls les plus riches peuvent espérer mettre la main sur une pierre précieuse de cet acabit, d’autant que plus le violet est prononcé, plus la gemme sera onéreuse… 

Naturellement, les bijoux fabriqués à partir de diamant violet naturel se comptent sur les doigts de la main, et correspondent à des pièces de musée ou restent méticuleusement cachés chez un collectionneur. Le “grand public” doit se contenter de pierres teintes en violet. Le prix ne sera pas dérisoire pour autant, mais avoisinera plutôt les 20 000 euros pour le diamant que pour… le carat !

Le diamant violet : pourquoi cette couleur ?

Le diamant violet doit sa nuance particulière à la forte concentration d’hydrogène qui le compose. On y trouve aussi du bore, un minéral tout particulier qui compte aussi parmi les nutriments de certains aliments (source).

Au-delà de cette “rencontre” entre les deux éléments, une certaine pression exercée sur le diamant brut, lorsqu’il se trouve encore sous terre, va lui donner une couleur toujours plus vive. Une couleur violette, ici, en l’occurrence.

Ce qui est très intéressant au final, c’est que les grands prospecteurs ne cherchent pas uniquement cette variante pour son apparence, mais bien parce qu’elle est le résultat d’un hasard géologique fascinant.

Peut-on trouver du diamant violet sur internet ?

Si une publicité propose un assortiment de diamants violets et qu’il est supposé être naturel… il y a de quoi prendre ses jambes à son cou. Soit le vendeur n’a pas du tout conscience de posséder une gemme aussi rare, soit il s’agit purement et simplement d’une arnaque.

Avec le temps, les procédés de transformation des pierres précieuses sont de plus en plus efficaces et rapides. Il faut donc se montrer vigilant quant aux arnaques et comprendre qu’un diamant arborant une autre couleur que le gris classique sera forcément très cher, et que les diamants violets atteignent des sommets.

Le diamant : une beauté miraculeuse

En somme, le diamant pourpre (c’est l’autre nom que les spécialistes lui donnent) est une merveille très rarement arrachée des entrailles terrestres. Formé d’un grand taux d’hydrogène en son sein, il sublime quintessentiellement la pierre précieuse.

Tout comme la déclinaison rouge, jaune, bleue ou verte, il apparaît comme le résidu d’un accident ou d’une irrégularité et c’est ce qui en fait toute sa particularité. Une chose est sûre : la nature fait parfois bien les choses, même par erreur… Cette gemme est d’un éclat renversant, magnifique, au manteau cristallin. 

Gageons qu’à la moindre trouvaille, les investisseurs se rueront sur l’occasion pour étourdir la concurrence et acquérir un diamant violet. Les autres devront opter pour les fac similés, qui permettent cela dit la fabrication de jolies petites confections, marquant une différence appréciable avec le gris auquel nous sommes habitués. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.